Partir au Myanmar à la découverte de ses street-foods

Myanmar ou la Birmanie est l’une des destinations culinaires par excellence en Asie Sud-Est. La gastronomie locale est fortement influencée par ses voisins chinois, indiens et thaïlandais, et pas seulement pour les baguettes utilisées à table, mais surtout pour sa grande variété de mets. Vous pouvez par exemple parcourir les rues pittoresques de la Birmanie pour goûter des plats simples, mais succulents comme le curry, la soupe, les abats de porc, les barbecues, les salades et différents snacks. Ci-après, quelques repas typiques à essayer lors de votre passage.

Les nouilles

Les soupes ou les salades de nouilles sont les plats les plus consommés au Myanmar. Il y a par exemple le fameux Mohinga qui est une soupe de poisson aux nouilles. Vous pouvez en trouver dans les étals de rue ou les maisons de thé. Goûtez également aux nouilles Shan à savoir : les nouilles de blé sautées (khaut swel kyaw) ou les nouilles de riz gluant, que l’on déguste avec du porc, du poulet, des fruits de mer, des légumes frits marinés avec de la sauce soja. Après, c’est à vous de choisir : épicées ou non.

Le buffet birman

Les ingrédients des plats sont éclectiques mêlant étroitement traditions locales et influences extérieures. Durant votre séjour en Birmanie, vous devez absolument essayer le « buffet birman ». C’est surtout un plat familial ou bien un plat que l’on commande lorsqu’on est en groupe d’amis. Le repas se compose d’une assiette de curry de viande ou de fruits de mer, accompagnée de bol de riz, de salades de feuilles de thé, de piments, de sauces, de bouillon et de différents légumes. Le tout est servi en même temps.

Le barbecue d’abats de porc

Si vous allez au Myanmar pendant vos vacances, n’oubliez pas de sortir le soir pour manger des abats de porc grillés sur les stands de barbecue qui bordent les rues de nombreuses villes. Vous pouvez vous asseoir sur les tables et choisir les différentes brochettes de viande que vous voulez griller : intestin, tripe, foie, oreille, peau, langue, cœur… Ensuite, trempez vos abats dans le pot de bouillon chaud. Une fois que la viande est cuite, c’est le moment de le saucer dans du chili ou de la sauce à la cacahuète. Sur ces stands, il y a aussi des poissons entiers, des samossas, des nems, des galettes frites, des beignets, des œufs de cailles, des vers blancs, du riz gluant en crêpes ou en gâteaux. L’idéal pour ce genre de festin, c’est de venir en groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *